Team Caméléons : des bancs de la fac aux toits de New-York

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0

foot

Grands gagnants du Nike FootballX en France et invités du spot publicitaire « Always More » de Nike Football, nous avons le plaisir de vous présenter la Team Caméléons. Ils sont parvenus à décrocher leur billet pour la finale française à la Cigale et ont remporté le tournoi pour la finale mondiale à Berlin. Le début d’une belle histoire. En Allemagne, ces jeunes Drancéens ont rencontré des stars dont Ronaldo, Miroslav Klose, Thiago Alcantara. Pour les récompenser de leur fidélité à l’application Nike Football, la célèbre marque leur à offert un voyage à New-York pour tourner un spot publicitaire avec les stars du Paris Saint-Germain et pour disputer un match amical contre une équipe de street soccer américaine.

Comment vous est venu l’envie de jouer au Futsal ?
Tout a commence à la fac ou Steve, Bilali et moi nous sommes connu et ou on a commencé à jouer ensemble au Futsal. On était toujours ensemble et on a décidé de recruter 2 autres joueurs pour compléter l’équipe. On a vu qu’on avait pas mal progressé et on s’est dit pourquoi ne pas constituer une vraie équipe pour commencer à participer à d’autres match en dehors de la fac. Notre capitaine Jean Steeve s’est donc chargé
de recruter pour commencer un gardien de but. Puis nous avons rencontré Francis avec lequel on s’est rapidement bien entendu. Apres est arrivé Bilel pour finaliser notre équipe.

Que signifie votre nom Team Caméléon ?
Quand on cherchait un nom, on s’est rendu compte qu’on était capable de jouer n’importe ou, Futsal, foot à 11, Five. Le caméléon est l’animal qui nous correspond parce qu’on s’adapte à tous les environnements que ce soit sur le bitume, l’herbe, le synthétique,
le parquet ce n’est pas les même chaussures ni le même effort sans compter les règles et dimensions des terrains.

Comment êtes vous passés de joueurs loisirs à la pub Nike ?
On est également au Futsal Drancy et on a toujours voulu jouer et progresser. L’amitié qui nous lie, fait que nous avons une belle cohésion au sein de l’équipe. C’est une force qui nous anime autour de notre passion commune. L’aventure Nike a commencé lors de notre premier tournoi Phenomenal house à Paris. On est arrivé en final mais il nous manquait des automatismes pour faire la différence. Cette défaite ne nous a pas découragé, au contraire Après quoi Nike nous a contacté pour participer au tournoi Elastico en 3 contre 3 et on a gagné ! On était beaucoup plus dans le game ! (rire) C’était génial pour nous parce que, non seulement c’était notre première victoire, mais en plus avec des amis. Pour nous l’amitié est vraiment ce qui prime. Notre équipe est construite avec de vraies affinités et c’est ce qui nous caractérise. Nous avions pris l’habitude de bouder après les matchs (rires), alors cette victoire fut émotionnellement intense.

Que vous a apporté cette belle aventure ?
On en est ressorti grandi. Après la victoire, on se rend compte qu’on peut vivre de notre passion et les choses deviennent plus sérieuses. On a réussi à constituer notre propre équipe en dehors du contexte club. C’est très important pour nous de garder cet esprit du sport gratuit sans contraintes de licences. Nous sommes fières de pouvoir dire que ce que
nous avons aujourd’hui on l’a gagné.

Quels conseilles donneriez-vous aux jeunes qui voudraient suivre votre exemple ?
Avoir de bonnes relations avec ses coéquipiers est essentielle. Contrairement au Foot de haut niveau ou tout est basé sur l’argent. Nous avons cette chance de n’avoir personne qui décide pour nous et nous tenons à notre liberté.

Quelle est votre prochaine étape ?
Nous allons représenter le Five en Championnat de France puis d’Europe et voir même du monde.

Un resto ou vous aimez manger ?
On aime les grecs (rire) Notre délire, quand on joue quelque part c’est de faire le tour des grecs comme des touristes. Nos incontournables à Drancy sont le 2004, le Mac hallal et le Soumella à Chelles… (rire)

Quel est votre meilleur souvenir de Drancy ?
On aimait aller jouer au Futsal au square en face de l’école Jean Jaures. On y passait toutes nos soirées, c’est vraiment des bons souvenirs.

Quelle est votre prochaine étape ?
Nous sommes actuellement à la recherche de sponsors pour organiser des compétitions en city stade comme aux Etats-Unis pour le basket. On aimerait beaucoup pouvoir développer le foot de rue parce que c’est là’où tout a commencer

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *