L’histoire du tombeau mystérieux…

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0

Le tombeau mystérieux du Château…

mausolee-de-la-baronne-de-ladoucette-drancy

Qui n’a jamais entendu parler de la dame blanche du Parc de La Doucette ?… Certains jurent l’avoir aperçue à plusieurs reprises, principalement à la tombée de la nuit ici et là. D’autre frissonnent à l’idée même de s’approcher du fameux tombeau.Quant aux derniers, les sceptiques, bien qu’intrigués, préfèrent s’en amuser et se refusent à croire à ses légendes urbaines. J’ai tendance à croire que dans toutes les histoires qui traversent les générations il y a une part de vérité. Mais comment déterminer où elle se trouve dans les récits décrivant un esprit apparaissant tantôt sous l’apparence d’une dame blanche, tantôt une apparition aussi soudaine que terrifiante d’une ombre difforme accompagnée d’un petit vent glaciale qui fait trembler les feuilles et perturbe les oiseaux… C’est en effet en 1897 que la baronne de Ladoucette fut inhumée dans le mausolée du parc de son château. Mais voilà, j’ai appris qu’il y a presque 40 ans, la bienfaitrice a quitté son tombeau. Interrogés les drancéens semblent tous ignorer qu’à ce jour la maîtresse des lieux a quitté ce qui devait être sa demeure éternelle. L’histoire de la dame blanche du Parc qu’on aimait se raconter pour se faire peur serait-elle véridique ? La réalité semble dépasser la fiction. Force est de constater que la dépouille n’est plus à sa place initiale. Non sans appréhension, j’ai donc décider de mener mon enquête afin de percer ce mystère. Après des jours de recherches, lecture et d’investigations, une employée municipale dont, pour des raisons évidentes je tairai le nom, a accepté de me répondre. Et là, révélation, elle m’a confié que la Baronne serait partie rejoindre sa fille. Cette dernière, est elle aussi inhumée au sein du parc dans une tombe confinée dans une partie non accessible au publique. A peine quelques mètres l’une de l’autre pendant de longues années, les voilà à présent réunies pour l’éternité. L’ esprit de la Baronne doit certainement avoir retrouvé la paix auprès de la dépouille de son enfant, car à ma connaissance, plus personne n’a depuis croisé son chemin au détour d’une promenade…

Enfin… pour le moment !

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *