Le mot de Jean-Christophe Lagarde, Maire de Drancy

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0

MAIRE

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Jean-Christophe Lagarde dans son bureau de l’Hôtel de ville. Maire de Drancy depuis 14 ans, député et président de l’UDI, nous avions eu envie d’en savoir plus sur cette personnalité politique montante sur le plan national.

Drancy en quelques mots ?

Drancy est une ville qui présente plusieurs caractéristiques : elle est assez mixte en habitat, avec une seule zone industrielle et un grand réseau de voies ferées. C’est une ville qui est en train de rajeunir.

Un projet pour la ville dont vous avez envie de nous parler ?

Il y a trois projets relativement lourds : la rénovation urbaine de la cité Gaston Roulaud, l’aménagement de la zone « Le Baillet » qui permettra de donner une profondeur à l’avenue Marceau et de la gare du Bourget qui verra arriver le Grand Paris et sa prolongation de la ligne 7. Avec son métro automatique, son RER et son tramway, l’axe ferroviaire Drancy-Le Bourget sera un des plus importants d’Île-de-France.

Les plus de Drancy ?

Sa proximité avec Paris et la bonne ambiance globale dans la ville. C’est une des villes les plus sûres du département et une commune qui a une forte vitalité associative depuis plusieurs années. Elle a, de plus, une communauté scolaire qui fonctionne et qui s’investit bien.

Avec votre agenda, si les journées faisaient 25h, que feriez-vous de cette heure supplémentaire ? 

Voir mes enfants. Me consacrer à ce qui est le plus cher.

Votre plus grande fierté ? 

Beaucoup de gens qui sont partis reviennent ou veulent revenir. Mon objectif étant que quand on vit à Drancy on ait envie d’y élever ses enfants et que ses enfants aient envie de rester.

Plutôt Racing Métro ou Stade Français ?

Quand j’étais enfant je regardais le Racing Métro et puis il y a eu le Stade Français, qui a d’ailleurs fait un parcours magnifique cette saison et dont je connais bien le président. Je suis incapable de faire un choix entre des clubs français. Quand je regarde un match de rugby entre deux clubs de chez nous, ce qui m’intéresse c’est le jeu ! Le résultat je m’en moque ! Je suis supporter de l’Équipe de France et particulièrement face aux Anglais ! (rires)

Votre ressenti quand vous avez été élu la première fois ?

J’ai tout simplement pleuré d’émotions. J’avais depuis longtemps voulu être maire et ce fut le résultat d’un long travail. En réalité, il n’y a pas de préparation. Il faut montrer à tous que l’on peut le faire. La première chose que je me suis dis quand je suis entré dans ce bureau c’est qu’un jour j’en sortirai.

Mettez-vous votre écharpe tricolore hors des cérémonies officielles pour le plaisir ?

Non, je ne fais pas ce genre de choses ! Je n’ai pas d’attache aux symboles. J’étais très fier de porter l’écharpe à mon premier mariage. Par contre, je la garderai quand je ne serai plus élu. Cela me servira de repère, tout comme ma médaille de l’Assemblée nationale et mes écharpes de conseiller général et de conseiller régional. Cela fera un souvenir quand je ferai sauter mes petits enfants sur mes genoux.

 

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0

One thought on “Le mot de Jean-Christophe Lagarde, Maire de Drancy

  • Oui moi aussi je serais très heureuse de pouvoir revenir à Drancy j’y suis née j’y ai habité 60 ans c’est ma ville de coeur j’y pense tous les jours et je n’arrive pas à m’intégrer dans la région où je suis je n’aime pas (je ne sors de chez moi que par obligation et non par plaisir)et n’importe comment j’y mourrais vu que mon caveau est à Drancy et de plus j’apprécie énormément le maire depuis le début et pour ce qu’il a fait de Drancy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *